10 façons d’humilier ses enfants sur Facebook

by Arthur Lacoste

Le moment le plus difficile lorsque l’on à un compte Facebook, c’est lorsque vos parents veulent vous ajouter comme amis. J’ai de la chance, l’informatique et ma mère, ça fait deux. Elle s’est évanoui la première fois qu’un riche nigérien à voulu lui envoyer son héritage. Et je ne vous parle pas du curseur, qu’elle perd plutôt souvent. Je lui dit d’agiter la souris, mais elle ne regarde déjà plus l’écran.

Si vous êtes parents et que vous souhaitez faire la vie dure à vos enfants, voici 10 manières de le faire.

1 – Rejoindre des groupes et pages dégueulasses

Essayer d’ajouter « Je trouve Patrick Dubosc incroyablement hot » ou « J’ai déjà eu un AVC. Nanana nanère-eu ! », parce que lorsque vous allez les ajoutez, votre enfant va le voir sur sa page d’accueil. Imaginez que Anthony se réveille et trouve ceci : « La maman d’Anthony aime Concevoir des enfants dans un dépotoir » ! Effet garanti.

2 – Écrire sur son mur c’est encore mieux que de l’écouter au téléphone

Maintenant que vous avez Facebook, vous allez pouvoir squatter toutes les conversations. Biensûr, profitez un maximum des conversations publiques.

Vous venez d’entendre votre fils dans les toilettes ? Faite-le lui savoir en le postant sur son mur pour que tout ses amis puissent le voir. N’oubliez pas l’émoticone « :) » pour ne pas envenimer les choses. Il y a aussi l’alternative <3 pour les mamans-câlins.

3 – Défendre l’honneur de votre enfant

Votre fille, Sarah, viens de poster une image d’elle. Son ami Doug commente : « On voit que t’es bien ivre. T’as bu combien de verres ? ».

Ça ne se passe pas comme ça chez vous.

Vous lui répondez : « Ecoute ‘Doug’. Ma fille Sarah n’est pas ivre, elle est enthousiaste. Elle n’est pas à moitié nue sur un canapé dans une discothèque sordide, elle est radieuse. Et elle n’est pas en couiple avec un trafiquant de drogue appelé Allonzo, elle est amoureuse. »

4 – Les amis de votre enfant sont vos amis

Dès que vous pouvez, envoyez des demandes à tout les amis de vos enfants connaissent. Et n’oubliez pas d’ajouter un petit message avec votre invitation : « Je ne savais pas que les amis de Sarah étaient si musclés » !

Cela vous rapprochera de Sarah.

Et de ses amis musclés.

5 – Aimez tout ce qui passe sur le mur de votre enfant

Aujourd’hui j’ai mangé une moule dégueulasse. J’ai vomi une heure plus tard. VDM.

Aimez ce statut.

Aimez tout ce que votre enfant fait.

6 – Proposer un rendez-vous galants au sexe opposé de votre enfant

Votre fils est un peu timide et maladroit ? Offrez lui une occasion de trouver une petite copine. Lorsque Anthony reçoit un commentaire de Diane, suggérer tout de suite un mariage.

« Anthony est un garçon plein de charme ! Vous pourriez vous rencontrer un de ces jours pour dîner. Mon fils est très bon cuisinier. »

Vous pouvez vous attendre à ce que votre fils meurt de honte.

7 – Posez des questions jusqu’à qu’on vous réponde

Comme le petit prince, posez des question jusqu’à qu’on vous réponde.

Anthony ? Tu es la ?

Anthony, appel maman et papa s’il te plait.

Anthony, je viens de voir ton statut sur lequel tu dis que tu est sorti avec Hakhmeed.

Nous sommes très inquiets, Anthony.

8 – Poster des photos de votre enfant bébé

Lorsque vous posterez les photos de votre enfant, n’oubliez pas de le tager pour que tout ses amis le voye ainsi. Discutez avec ses amis de la taille de son zizi. Et n’oubliez surtout pas celle ou il est complétement nu et recouvert de peinture.

9 – Utilisez abusivement des abreviations

LOL, PTDR, VDM, OMG, il y en à tant ! pas besoin de savoir ce que ça veut dire, essayez de les placer de temps en temps dans vos phrases pour les rendre plus jeunes « Ton ami qui est PTDR venu à la maison est vraiment OMG. ». Vous voyez ?

10 – Tager votre enfant dans vos statuts

En utilisant @Nom de votre enfant dans votre statut, vous allez pouvoir le tager facilement, et faire profiter à vos amis (et aux siens) de votre vie : « La mère d’Anthony a hâte de faire les courses avec Anthony » ! Bien entendu, je suis persuadé que vous pouvez trouver des statuts bien plus horribles.

Maintenant vous savez comment faire. Alors allez-y.

Vous êtes un parent ingénieux ? Vous avez d’autres astuces à nous faire partager ? Faites-le dans les commentaires de cet article. N’oubliez pas que vous pouvez nous retrouver sur notre page facebook ou notre compte twitter @facebooknewsfr, pour vivre l’actualité Facebook en temps réel.

Inspiré de l’article anglais « 10 Ways Parents Can Humiliate Their Kids On Facebook » de tremendousnews.com, trouvé via Kriisiis. Credit photo : itschriscrocker.