facebookNews

L'actualité de l'écosystème Facebook

Le top 10 des groupes Facebook du mois de Mai

Le mois de Juin arrive avec son lot de surprises. Le classement des 10 meilleurs groupes Facebook en fait parti. Pierre vous présentera dorénavant tout les mois le top 10 des groupes (et pages, y’a pas de raison). Pierre administre le compte twitter « Best Groups Ever » @FB_Groups,mais vous pouvez aussi retrouver le groupe Best Groups Ever sur Facebook

Parce que parfois vous manquez d’inspiration et que vos amis n’en sont pas toujours très friands, voici enfin pour vous le classement.

1 : Bambi is a son of a biche
2 : J’ai rien contre Diam’s,c’est un mec sympa
3 : Un geek ne veillit pas, il level up
4 : Je mange le Nutella à la petite cuillère parce que le pain fait grossir.
5 : Si tu changes 4 lettres à Jean ça fait bite
6 : T’as pas des écureuils qui te suivent partout avec ta tête de gland ?
7 : Pour que Babar soit ministre de la défense
8 : J’aime tout le monde .. Sauf toi, toi, toi, toi, lui, elle, ah et lui là ba …
9 : Contre ceux qui confondent le mur des Lamentations et le mur de Facebook
10 : L’OM a eu la patience d’attendre 18 ans… Ribéry non.

Suivre le flux RSS de ses notifications Facebook

Lire la nouvelle version de cet article sur IRZ.

Entreprises : comment intégrer Facebook dans sa stratégie ?

Trouvé aujourd’hui via le blog de Frederic-Michel Chevalier, un plateau évoquant les manières d’utiliser Facebook dans votre stratégie marketing. Petite introduction :

Après avoir battu à plates coutures Myspace, les statistiques montrent que facebook serait maintenant le site comptant le plus de pages vues sur internet. Comme le récent Bad Buzz de Nestlé sur sa marque Kit Kat l’a encore démontré : Facebook se place progressivement au coeur du web – social ou pas.

Pour les débutants, cette vidéo débroussaille un peu le métier du community manager, et indique comment avoir une stratégie « originale », en proposant du contenu ou des fonctionnalités différentes de celles que vous proposez sur votre site internet, par exemple.

Commandez votre album photo Facebook avec Shutterfly

Aujourd’hui, j’ai testé pour vous la commande d’album photo Facebook. Parce que c’est bien d’avoir toutes vos photos de vous et votre mère sur Facebook (à mois qu’elle vous ai humilié), mais il faut penser à la fête des mères !

Connect Facebook, le bon saint maritain

Mais je n’ai pas envie de faire un album photo avec ma mère, et ça tombe bien je ne doit avoir que 3 photos qui se courent après. Je viens d’avoir une idée, l’anniversaire de ma copine est dans 2 semaines et je n’avais pas de cadeaux. Nice !

Après avoir cliqué sur le bouton Facebook Connect et validé quelques autorisations Facebook, vous avez le droit d’accéder à vos album photos et à ceux de vos amis. Ceux de vos amis ? Oui, vous avez bien entendu. Et à la limite, c’est pas si mal que ça.

Une interface bien pensée

Vous pouvez constater sur la photo ci-dessus que j’ai une tête bizarre avec les lunettes de Polnareff, j’ai volontairement flouté ma copine j ‘ai un petit « attention » en bas à droite de la photo. En gros, ça signifie que la qualité de la photo est merdique. Normal, je l’avais prise avec mon iPhone en allant à Marseille et mon visage est à moitié déformé. Si on commence à trier les photos pourries, ce sera inutile de faire un album !

L’interface est simple. On peut pas trop choisir ou mettre les photos mais y’a de l’idée. On peu écrire un petit commentaire si on a quelque chose à dire. Ou écrire n’importe quoi, comme moi.

Des thèmes, y’en a pour tout les goûts (et heureusement !)

Au début, le soft m’a fait un album horrible avec des pages aux couleurs hasardeuses et aux polices improbables. Mais biensûr, c’était sans compter sur la pléthore de thèmes proposés. J’ai personnellement opté pour un « Modern Black », classique mais efficace.

On commande quand même ?

Tu as tout compris, en plus ça tombe bien je viens de retrouver ma carte bleue !

Niveau prix, rien de bien extraordinaire, j’ai personnellement déboursé 23$ pour un 7×9, frais de port compris.

Voila, je vous raconterais l’arrivée du colis.

PS : « Arrivé de votre colis entre le 2 et le 12 Juin ». l’anniversaire de ma copine est le 3 Juin. Prions.

Facebook et ses problèmes de vie privée font la une du TIME

Et ca donne ça :

L’abandon des landing-pages : ce sera pour une autre fois

Ce qui est étonnant sur les réseaux sociaux, c’est à quel point une information peut être vite répandu puis aussi démenti. C’est le cas de l’information sur l’abandon des landing pages, qui s’est diffusé ce matin, avec comme source l’équipe des administrateurs de la plateforme Facebook. Effectivement, on peut considérer cela comme une information.

Social Media Examiner déclare que c’est grâce aux retours des utilisateurs mécontents que le service à été remis en place.

En tout cas, hier, Facebook et Twitter (pour la desindexation des retweet) sont tout deux revenus sur leurs position. La force de l’écoute de leurs utilisateur qui fait leurs force ?

6 raisons de détester Facebook


Voilà un petit moment que l’idée occupe mon esprit. J’ai eu une période Facebook, et je commence à sérieusement me lasser. J’ai donc décidé de prendre un peu à contre-pied le thème du site et d’expliquer pourquoi je veux quitter Facebook !

1 – Facebook le chronophage

Pas besoin de citer les statistiques pour s’en rendre compte : la plupart d’entre nous perd un temps fou sur Facebook. On s’y connecte dès qu’on est devant un ordi, même sur les ordinateurs de son entourage, qu’on ait quelque chose à faire ou non. Quand on travaille ou qu’on étudie, on a tendance à transformer les pauses « détente » en pause Facebook à rallonge… J’avais le même problème avec les jeux vidéos. J’ai tout arrêté. Maintenant c’est le tour de Facebook…

2 – Facebook l’abrutisseur

A la réflexion, je ne suis pas sûr que Facebook nous rende plus intelligent. En tout cas, les quizzs et les jeux n’aident pas à s’améliorer. Et pour peu que ça aide ceux qui les font ou y jouent, ils abrutissent les autres qui doivent subir les notifications
« Albert X a demandé conseil à Irma la voyante »
« Tom a vendu Alice 10.000€ »
« Damien a tué Nicolas »

3 – Facebook l’effet de masse

Au final, on a accumulé les amis dans le but de rester en contact. Mais ce n’est pas le cas car on écrit à très peu d’entre eux. Et commenter sur les photos ou les statuts ce n’est pas rester en contact. Donc si vous vous dites comme moi : je reste ami avec un tel car un jour j’en aurais sûrement besoin, faites comme moi et écoutez votre copine qui crie du fond de la pièce « Dans ce cas c’est pas vraiment un ami ! ».

4 – Facebook la passoire

De nouvelles failles apparaissent chaque jour. Donc si vous n’avez jamais rien stocké d’important, ça va. Mais quand on constate qu’on peut accéder à vos photos sans être votre ami ou lire vos conversations ça fait réfléchir.

5 – Facebook le délateur

« Pourquoi t’es plus ami avec moi ? », « Pourquoi tu m’as pas invité à ta soirée ? », « Pourquoi tu m’as tagué sur cette photo ? ». On a tous un jour ou l’autre été confronté à une situation qui n’aurait pas existé sans Facebook. Et ce n’est pas normal ! Dans le domaine des situations Facebookienne, il y a aussi le moment de flottement où l’on se demande si l’on doit passer son statut à « In a relationship » ou pas, avec le risque de faire peur à l’autre.

6 – Facebook l’intrusif

Lorsqu’un ami poste une photo sympa ou un statut marrant, vous likez (pour lui faire plaisir ?). Et vous vous retrouvez à recevoir des notifications à chaque fois que quelqu’un ne serait-ce pose ses yeux sur la photo !

Mis à part tous ces défauts, je dois avouer que Facebook reste pratique pour certains trucs, surtout quand on s’en sert pour faire de la communication autour de ses projets… Donc je pense que je ne m’en séparerais pas totalement, mais je vais sérieusement ralentir. Comment se séparer peu à peu de Facebook ? Ce sera le sujet d’un prochain article !

Vous aussi vous avez, comme Bastien, envie de donner votre avis sur Facebook  ? Vous souhaitez participer à FacebookNews en devenant illustrateur ? Faites-le savoir dans les commentaires de cet article, ou par mail via contact [at] facebooknews.fr. N’oubliez pas que vous pouvez nous retrouver sur notre page facebook ou notre compte twitter @facebooknewsfr, pour vivre l’actualité Facebook en temps réel.

Cet article a été rédigé par Bastien Siebman
Son site : blog.siebmanb.com
Son twitter : @siebmanb

Illustration : Ceduniverse

Facebook Showcase

Facebook Showcase, c’est une galerie des meilleurs pages Facebook. Tout simplement. Des centaines de pages triées par catégories. Vous pouvez le commenter, les noter, en bref, c’est un site WordPress. Comme celui sur lequel vous êtes.

Certes, profitez vite de cette galerie avant qu’elle disparaisse, Facebook viens en effet de condamner à mort ce genre de pages sur son site.

Pas trouvé via presse-citron, vu que son serveur est tombé en rade sans que je puisse voir l’article.

La suppression des landing pages : une bonne nouvelle ?

Les landing pages, ce sont ces onglets sur lesquelles vous pouvez rediriger vos fan-pages, et sur lesquelles vous pouvez tout ou presque vous permettre (même d’y apposer une application), et mettre en valeur votre page pour qu’un utilisateur l’aime.

La naissance d’une rumeur sur le forum des développeurs

Webketing à relayé l’information, les pages avec moins de 10 000 fans n’auront plus la possibilité de mettre en place ce système de landing page, à moins de disposer d’une page commerciale – payante bien entendu – ce qui va en faire criser plus d’un dans le monde du marketing.

Avant vous pouviez vous en donner à coeur joie, maintenant, on arrête de rigoler.

Une décision dont on ne peut que déplorer la communication, pas un mot sur le blog de Facebook (sur lesquelles sont diffusés les communiqués de presse), ni sur le blog développeur, ils ont d’ailleurs soigneusement évités le sujet dans leurs Facebook Developer News d’hier. Seulement un post dans le forum, vraiment posé en plein milieu d’une conversation à l’arrache, comme si on ne voulais pas que ça se sache.

Les onglets ne seront accessible qu’après avoir cliqué sur « j’aime ».

La date de mise en service de cette « nouveauté » ? Maintenant.

Une bonne nouvelle ?

Venons-en au fait : niveau marketing, c’est une catastrophe pour toutes les entreprises qui avaient misées sur leurs landing page et avait mis en place un budget de communication pour celle-ci. Mais il faut ce rendre à l’évidence, Facebook reste le maître du jeu. Pour les particuliers cliqueurs de j’aime, c’est pareil. La landing page représentait le site sous un nouvel aspect en permettant de disposer d’un espace pour le promouvoir dignement, sans réelles contraintes.

La bonne nouvelle : la disparition des pages dont il faut cliquer sur j’aime pour voir la vidéo, l’image.. etc.. Ça tombe bien, je peut rayer de ma todo liste l’écriture d’un tutoriel pour faire ce genre de pages inutiles..

Illustration : ecrans.fr

Le Pakistan banni Facebook

Le Pakistan, un pays avec plus de 2.3 millions d’utilisateurs de Facebook a interdit temporairement l’utilisation de Facebook. Sur injonction d’un tribunal et à cause d’un groupe traitant de Mohamed : “Everybody Draw Mohammed Day!”, un concours de dessin de mohamet. La surveillance du contenu blessant dans diverses cultures devient donc d’actualité pour Facebook.

Il est assez clair le groupe de plus de 44.000 membres a accompli son but.

Qu’en pensez-vous ? Faites-le savoir dans les commentaires de cet article ou par mail via contact [at] facebooknews.fr. N’oubliez pas que vous pouvez nous retrouver sur notre page facebook ou notre compte twitter @facebooknewsfr, pour vivre l’actualité Facebook en temps réel.

Illustration : cartoons.courrierinternational.com